À l'affiche

Tous les spectacles à l'affiche en ce moment ou dans les mois à venir se retrouvent dans le calendrier ou répertoriés ci-dessous. 

LES LIAISONS JOYEUSES - SI LOIN, SI PROCHE (performance)

 

Venez vous balader avec nous dans le Parc Josaphat, que l’on vous susurre à l’oreille (pas trop près) de gentilles bénédictions, de délicates permissions, des naïves chansons et de douces visions sur votre avenir.
Dix enveloppantes mamans vont vous consoler des durs moments que vous avez passés.

Une performance intimiste, fraiche et joyeuse. 

Pratiquement, départ à 14h, créneaux à définir ! Les places étant limitées, les réservations fortement conseillées. Comment ? Envoyez un mail à tamara.theatrereconciliation@gmail.com avec votre nom et votre préférence de date.

Les places sont gratuites. Si vous souhaitez nous aider suite à la crise sanitaire, vous pouvez faire don d'un montant de votre choix sur notre le compte PayPal _ paypal.me/theatrereconcilie

Mise en scène par Frédérique Lecomte,
dans le cadre d’un programme régional et septennal de cohésion sociale, sur une demande de la COCOF - Commission communautaire française,
en partenariat avec le Cifas Asbl et La Tricoterie.

✏️ Crédit image : Christine Mobers

+ d'infos : tamara.theatrereconciliation@gmail.com

LE CABARET DE LA MADONE

Cabaret militant sur le spectre du genre

Il chante, il danse, il est beau en homme comme en femme.

«Le Cabaret de la Madone» est un cabaret militant qui explore la question du genre, des limites, des Drag Queen, des droits LGBT, du féminisme et de la masculinité. Coloré, kitch, sensible, cru, poétique, sauvage, émouvant, Bastien franchit devant vous le spectre du genre. C’est un spectacle musical, enragé, engagé sur le changement de case, sur la lutte des cases.


Un spectacle hors normes, qui invente sa propre catégorie. Rire, pleurer, interroger notre identité sexuelle, bousculer les à priori, enchanter, chanter, déchanter. Haut en couleurs, pas toujours gentil mais souvent clivant, émouvant et mouvant. Il est seul en scène et IL (le comédien : en français, le masculin l’emporte sur le féminin, eh oui, ça commence bien) se transforme, transgresse les limites, nous renvoie à notre identité. Le gap, le fossé, entre le glamour et le cru, le cru et le tout cuit, le tout cuit et le bouilli, le bouillant et le militant, le militant et le poétique.

Avec : Bastien Poncelet
Mise en scène : Frédérique Lecomte
Costumes : Christine Mobers
Dramaturgie : Yves Wellens
Gestionnaire des programmes : Mansuela Nguizani

 

Dates et lieux de représentations :

20 octobre, 20h à Rhapsodie,

Chaussée de Waterloo 788, 1180, Bruxelles.

24 novembre, 20h au Palace,

Place Jules Mansart 18, 7100, La Louvière.

25 novembre, 20h à la Tricoterie - Fabrique de Liens,

Rue Théodore Verhaegen 158, 1060, Bruxelles.

DIS MOI WIE IK BEN

Dans un tourbillon de saynètes Aïcha Cissé et Aminata Demba partent en quête de leur identité. Avec à peine un peu de carton, une poignée de confettis et quelques costumes de théâtre, elles évoquent, la complexité de leur environnement. Avec un humour désarmant et beaucoup de plaisir de jeu, elles naviguent avec aisance entre les différents contextes et codes qui donnent corps à leur vie quotidienne.

Dis-moi wie ik ben est un autoportrait rafraîchissant de la dite « deuxième génération » – pour qui c'est devenu une deuxième nature de naviguer entre différentes langues et cultures.

 

Entre le lieu d’où viennent leurs parents et l’environnement où ils grandissent, entre les stéréotypes et l’authenticité, ils développent une identité plurielle et fluide.

 

Les parents d’Aïcha et d’Aminata ont émigré respectivement du Mali et du Sénégal vers la Belgique. Le commerce du diamant les a amenés de l’Afrique de l’Ouest en Europe. Ils ne sont pas venus pour rester, mais la vie en a décidé autrement et les enfants ont grandi entre-temps. En tant que deuxième génération, Aïcha et Aminata ont beaucoup de questions auxquelles la première génération ne leur donne pas vraiment de réponse. Alors elles glanent des faits et de la fiction pour reconstituer et raconter l’histoire de leurs parents – et par la même occasion, leur propre histoire.

 

Les uns jubilent de se reconnaître dans le spectacle, d’autres se réjouissent de la fenêtre exclusive qu’il leur ouvre sur la vie de personnes issues de l’immigration. Du plaisir contagieux, pour tout un chacun à partir de douze ans.

 

Dis-moi wie ik ben a signifié une percée pour les comédiennes Aminata Demba et Aïcha Cissé qui ont ensuite reçu des propositions de Toneelhuis, Laika, De Maan, KunstZ… Son histoire familiale et les questions soulevées dans Dis-moi wie ik ben ont aussi incité Aminata Demba à réaliser un documentaire pour Canvas (Vranckx & de Nomaden) qui a pour titre l’adresse de l’hôtel anversois où elle a vu le jour : Pelikaanstraat 20.

 

Après une tournée en Flandre et aux Pays-Bas et plus de cent représentations scolaires et tout public, le KVS présente la première de la version en français de Dis-moi wie ik ben. Le spectacle est chaque fois suivi d’une discussion entre les actrices et le public. De temps à autre, la bruxelloise Frédérique Lecomte, à l’écriture et à la mise en scène, y prend part.

 

Avec Aminata Demba, Aïcha Cissé

 

Mise en scène : Frédérique Lecomte

 

Dramaturgie : Kristin Rogghe

 

Texte : Aminata Demba, Aïsha Cissé, Frédérique Lecomte, Kristin Rogghe

 

Production : KVS

 

Coproduction : T, Arsenaal Mechelen/GEN2020

 

En coopération avec  : Mestizo Arts Festival, Théâtre et Réconciliation 

Dates :

28 janvier 2019, 14h, au KVS BOX

Quai aux Pierres de Taille 7, 1000 Bruxelles

Réservations

29 janvier 2019, au GC De Maalbeek

Rue du Cornet 97, 1040 Etterbeek

Appelez-nous :

(+32) 494 41 16 47

Headquarters : 

Rue de l’Est, 41
1030 Bruxelles, B
E