Ce livre retrace le projet de Théâtre et Réconciliation mené par la metteure en scène belge Frédérique Lecomte

Elle y présente, sur base de journaux et de carnets de voyage, de correspondances et de témoignages, une méthode imaginée et mise au point pour faire du théâtre un instrument de réconciliation - pour autant que la chose soit possible - dans les zones de conflit (au Burundi avec les victimes de torture comme avec les tortionnaires ou au Congo avec les enfants soldats notamment) et, plus généralement, venir en aide aux personnes fragilisées (prisonniers, demandeurs d'asile, malades du Sida, rapatriés ou déplacés, victimes de violences sexuelles, etc.).

 

Soucieuse de communiquer son expérience et de rendre sa méthode accessible à toute personne ou association désireuse d'élargir les potentialités curatives du théâtre dans des contextes de crise et de conflit, Frédérique Lecomte a demandé à Karel Vanhaesebrouck et à Marie-Soleil Frère, tous deux chargés de cours à l'Université libre de Bruxelles, ainsi qu'à son collaborateur Ewout D'Hoore, de resituer le contexte historique, culturel et politique de ce type d'intervention théâtrale qui requiert une grande intelligence du terrain.

Deux reportages photographiques dus à Véronique Vercheval et à Benjamin Geminel témoignent de cette pratique au Congo comme au Burundi.

Sur Amazon

Capture d’écran 2021-06-24 à 22.51.44.pn